Fazil Say, Concerto Mille et une nuits au harem